La domotique, c’est quoi?

La domotique est vraiment un sujet passionnant, et vraiment à la mode ! Nous avons donc décidé nous aussi de vous en parler !

Piloter sa maison à distance est désormais possible avec la domotique. Vous n’avez plus qu’à programmer certaines tâches comme l’ouverture ou la fermeture des volets et ceci peut se faire même en votre absence. Ce système permet un gain de temps pour ses utilisateurs mais aussi de belles économies d’énergie. Pas étonnant qu’il séduise de plus en plus les particuliers. Zoom sur cette séduisante technologie.

La domotique, késako ?

Issue du latin « domus » qui signifie maison et formé avec la contraction du vocable « informatique », la domotique désigne l’automatisation et la programmation de certaines tâches répétitives de votre habitat et tournant autour de 3 axes :

– Optimisation de la sécurité dans la maison (exemple : déclenchement d’une alarme à heures fixes) ;

– Gestion des sources d’énergies en vues d’économies (exemple : fermetures des volets l’hiver dès la tombée de la nuit pour améliorer l’isolation des vitres) ;

– Optimisation des outils de communication (exemple : allumer la télévision pour le réveil matinal).

Tout ceci constitue de ce fait un « habitat intelligent » qui s’utilise aussi bien dans les lieux publics, les hôtels et de plus en plus chez les particuliers.

La domotique chez soi, pour quels usages ?

Si vous habitez dans une maison de sept pièces et que vous deviez chaque jour ouvrir et fermer les volets, vous aurez vite compris que l’installation d’un système programmé pour actionner vos volets aux heures que vous lui aurez indiqué vous permet d’avoir plus de temps pour faire autre chose.

Mais ce n’est pas tout ! En hiver, lorsqu’il fait nuit à 18 h et que vous ne rentrez pas chez vous avant 20 h, vous n’avez que deux possibilités :

– Laisser vos volets fermés toute la journée au risque d’avoir une maison humide,

– Diligenter une personne pour venir ouvrir à certaines heures.

Avec ce système intelligent, vous disposez d’une option supplémentaire : contrôler tout vous-même, soit en programmant les horaires d’ouverture et de fermeture sur la centrale informatique qui gère votre domotique, soit en envoyant votre ordre via votre mobile. Tout va dépendre du système que vous choisirez.

Pouvoir décider de l’heure de fermeture des volets peut ajouter quelques plus à votre maison : confort (arriver le soir dans un logement à bonne température qui a bénéficié du soleil de la journée), économies d’énergie (les volets isolent vos fenêtres en hiver) et sécurité (fermer ses volets avant la nuit permet d’éviter les vols).

L’automatisation des tâches ne concerne pas que les volets, jugez plutôt :

– Vous pourrez allumer votre chauffage ou le régler à votre goût, soit à distance, soit en le programmant. En été, c’est le climatiseur qui pourra être déclenché un peu avant votre arrivée pour vous permettre d’entrer dans une habitation à bonne température ;

– Vous pourrez déclencher les systèmes de surveillance et de sécurité à heures choisies ;

– Vous pourrez aussi déclencher l’ouverture d’un portail électrique ;

– Vous pourrez déclencher l’allumage de votre téléviseur (par exemple : si vous voulez donner l’impression qu’il y a quelqu’un chez vous, allumer la télévision ou quelques lumières peut faire illusion et dissuader des voleurs potentiels).

Pourquoi et comment installer la domotique ?

Si ce système d’habitat intelligent a connu un démarrage assez lent dans les années 80, elle revient en force pour plusieurs raisons :

– Nous vivons davantage au contact de l’informatique, cette dernière a évolué rapidement et les nouvelles technologies sont là pour nous simplifier la vie. Résultat, il n’est plus question de relier les appareils à un système informatique lourd et compliqué. Cela peut se faire aujourd’hui avec une tablette ou même un smartphone ;

– Les économies d’énergies sont plus que jamais au cœur des débats. Or, faire le choix de ce système peut permettre des économies d’énergie pouvant avoisiner les 30 % par an, ce qui préserve aussi l’environnement.

Ce système d’automatisation des commandes est complexe et il est recommandé de le faire installer par un professionnel qualifié qui a toute la connaissance nécessaire pour ce type d’installation (type de câblage, protocoles et réseaux) Celui-ci va prendre en compte un certain nombre de paramètres pour mener à bien cette installation :

– Le nombre et la surface des pièces ;

– La quantité de commandes à intégrer (alarme, chauffage, volets, éclairage…) ;

– Les outils (ordinateur central, tablette et/ou téléphone…)

Bon à savoir : d’un point de vue technique, les réseaux peuvent être de plusieurs sortes : réseaux USB, Ethernet ou xPL. Quant au câblage, il va être adapté selon vos besoins et la surface couverte par ce système (exemple : système sans fil, installation avec câblage ou encore système kit CPL – ou système X10).